16/11/2013

allaiter, mon expérience (épisode 2)

Je me rendis donc à cette réunion d'échanges.

Je fus accueillie par une infirmière et une sage-femme de la PMI, ainsi que deux femmes en plein allaitement.

J'étais moi, en pleine grossesse, dans mon 8e mois.

Je crois que c'est à l'occasion de  cette réunion que j'ai pu avoir les meilleurs conseils. ON me donna des échantillons de crème pour les seins, en cas de crevasse, on me montra des bouts en silicone, et l'une des deux femmes me recommanda vivement d'en avoir dans mon sac à la maternité.

Les deux femmes en question avaient des parcours complètement différents. La première ne manqua pas de dire qu'elle avait eu à faire face à une montagne d'embûches depuis la naissance de son enfant. La mise au sein juste après l'accouchement avait été retardée, ce qui ne facilita pas sa montée de lait, puis des douleurs dans les seins pendant les premières tétées, sans compter un personnel hospitalier très peu présent qui non seulement ne lui prodigua aucun conseil et la laissa se débrouiller, mais commença à lui faire des reproches...

La deuxième femme eut un discours révélant un parcours nettement plus réjouissant ! elle n'entra pas trop dans les détails, mais était enchantée, son allaitement se passait vraiment à merveille....quel plaisir de l'entendre !

Toutes étaient d'accord pour dire qu'il n'y avait  aucun allaitement pareil à un autre, mais que malgré cela, à la moindre difficulté, c'est surtout vers les mères allaitantes qu'il fallait se tourner, avoir des retours d'expérience.... l'allaitement, c'est avant tout une histoire de femmes !

Je resta donc sur ces belles paroles, vraiment rassurée....le choix qui m'avait été montré du doigt par mon chéri se transforma réellement en désir. Pas seulement convaincue que ce serait le meilleur aliment pour notre garçon, je me suis toujours souvenue de cette deuxième femme qui parla de son allaitement comme d'une si belle expérience. Grâce à elle, je me suis toujours dit qu'il y avait très certainement dans l'allaitement quelque chose de fort à vivre avec mon bébé.

 

 

Les commentaires sont fermés.